Soyez informés des nouvelles publications par mail

samedi 10 mars 2018

News écolos N°48


News écolos N°48 (mars 2018)





Ce billet régulier a pour objectif de partager les actualités et les informations glanées au gré de mes recherches sur la toile autour des sujets des énergies renouvelables, de l'environnement, ...

Pollution

Une installation d'un genre nouveau a été mise en service récemment et a fait ses preuves pour dépolluer l'air d'une ville de Chine. Elle consiste en une grande tour (100 m de haut), et une verrière au pied de celle-ci. La circulation d'air est donc assurée par le phénomène de convection, et dans la tour, des membranes piègent les particules fines. Cela constitue de quoi améliorer la qualité de l'air dans un rayon de 10 km...Ils ont en projet une tour de 500 m...Mais au delà de la performance, cela ma rappelle étrangement le concept de montagne solaire. Dans ce projet, les serres étaient installées de manière parfaitement démontables au pied dune montagne, la cheminée pareil sauf qu'adossée à la montagne, le coût d'infrastructures était réduit, et l'objectif n'était pas de collecter les particules fines mais de produire de l'énergie avec une turbine placée en haut de la cheminée et animée par le courant d'air de convection. Ils promettaient à l'époque des puissances énormes... Malheureusement, cela fait des années que je n'en ai plus entendu parler. 


Pas besoin d'avoir un niveau d'anglais fabuleux pour pouvoir "profiter" de ces édifiantes photos, même si le site est américain.


Stockage

EnR dans le monde

50% de l'électricité produite à partir du renouvelable à partir de 2020, à la Réunion. Que les territoires d'outre-mer soient la priorité pour l'autonomie énergétique me semble une évidence. Ils sont isolés, souvent sous les tropiques donc peu à court de soleil, parfois dans des régions volcaniques (donc où la géothermie a sa place), malheureusement pas spécialement riches et souvent sont à la base de petits paradis, qu'il est une honte de polluer. Donc, toute solution qui concourt à cette autonomie, est positive. Je note que l'autosuffisance énergétique passe fatalement par le renouvelable, et ne plus être dépendant de livraisons de fuel, ou de charbon.

Hydroélectricité

Décidément, je vais de surprise en surprise sur le sujet. Uzerches petite ville du Limousin, va bientôt (entre les projets et les réalisations) produire 3 fois plus d'énergie que sa consommation, et les micro-centrales hydroélectriques inaugurées ces jours-ci joueront un rôle important dans ce résultat. Une ville à énergie positive, sympa comme concept...

Solaire

Le département du Puy de Dôme a mis en ligne un cadastre solaire, qui permet à tout habitant rien qu'en entrant son adresse de disposer du potentiel solaire de son habitation. C'est juste génial. A généraliser d'urgence...


Après les éoliennes offshore, on parle maintenant de panneaux solaires offshore. Si entre les éoliennes déjà installées en mer, on peut y adjoindre des panneaux solaires, on est gagnant car les cables sensés ramener l'électricité à terre sont déjà installés. L'ensoleillement en mer pourrait être plus important, du fait de la réverbération, mais il reste à valider la résistance des paneaux solaires aux conditions du large, pas une mince affaire. Un projet pilote est lancée en mer du Nord.

En 4 ans, Tesla veut créer la plus grande ferme solaire virtuelle du monde. Comment ? En installant des panneaux sur 50 000 habitations de l'Australie méridionale. C'est gratuit pour les habitants qui attendent une réduction de 30 % de leur facture énergétique et Tesla se rémunère sur la vente de l'électricité. Initiative évidemment répliquable en cas de succès.

Des terrains en friche, il en existe dans toutes les communes de France. C'est pourquoi, l'initiative de la commune de Tournay (Hautes-Pyrénnées) est pertinente. Ils construisent, une halle qui pourra par ailleurs servir pour d'autres besoins de la commune, et dès la conception, ils y intègrent des panneaux solaires. Le message que je souhaite faire passer ici est le suivant : le solaire demande une emprise au sol importante pour un développement de masse, mais il n'est pas besoin de chercher très loin pour trouver ces m². La commune va ainsi disposer d'un nouveau bâtiment qui aura coûté 0 € aux contribuables.

Où l'on reparle des pérovskites. Késako les pérovskites ? Ces sont des cellules photovoltaïques qui ne s'appuient plus sur du silicium mais sur des pigments. C'est incroyablement moins cher à produire, parce que moins de matière première qui nécessite par ailleurs une moindre température (autour de 100° C). Ce chercheur de l'EPFL (Ecole Polytechnique de Lausane) estime que cette technologie pourrait être au stade industriel d'ici à 3 ans (il reste encore quelques problèmes de stabilité et de toxicité à régler). Ça promet....

Le solaire ce n'est pas que le photovoltaïque, loin s'en faut. Le solaire thermique, bien que extrêmement efficace (moins de 3m² de panneaux solaires thermiques suffisent à fournir l'eau chaude nécessaire à une famille de 4 personnes) est en perte de vitesse. Il ne reste plus qu'un seul producteur français...

Dans l'éventail de solutions pour récupérer l'énergie solaire, il faut citer aussi le solaire thermodynamique. Quel en est le principe ? Des miroirs concentrent les rayons du soleil en un point précis (des tubes cylindriques ou bien en un seul point en haut d'une tour), pour chauffer un fluide qui va faire tourner une turbine. Cette technique est réservée à des zones à très fort ensoleillement mais regagne de la vigueur grâce à des technologies de stockage associées. Un excellent dossier du site les-smartgris.fr nous explique en première partie la technologie et la filière, quand la deuxième nous présente quelques projets spectaculaires. le Nevada verra se construire la plus grande centrale solaire au monde, Israel elle construit la plus grande tour solaire au monde (250 m), mais aussi au Chili dans le désert d'Atacama, au Maroc ou même dans les Pyrénées en France.

En 2015, 50 installations produisaient 9418 GWh soit 0,04% de l'électricité produite dans le monde, mais l'agence internationale de l'énergie a produit un scénario dans lequel en 2050, cette manière de capter l'énergie solaire pourrait faire monter ce chiffre à 11%.

Construire des centrales solaires sur les décharges, en plus de récupérer les gaz issus de la décomposition des déchets, c'est la nouvelle idée d'Engie. Ce dernier n'est donc pas en reste face aux ambitions affichées par EDF il y a quelques semaines. Que ces deux gros là se tirent la bourre et c'est la solaire en France qui va en sortir vainqueur.

Est-ce un gadget ou une technologie prometteuse ? La question est pertinente, mais avouez qu'un panneau solaire qui produit de l'électricité quand il pleut (en utilisant l'électricité statique) qu'il fallait y penser.

Eolien

Enfin un vote positif pour l'éolien offshore en France, c'est notable. Le parc de 67 éoliennes de Dieppe -Le Tréport va pouvoir avancer.

General Electric annonce vouloir construire la plus grande éolienne au monde (260 m en offshore pour 12 MW, près de 50% que les plus puissantes existant actuellement) en France. Et pourtant, ce sera uniquement (pour le moment j'espère) pour l'export, quelle ironie !!!

Hydrolien

En attendant que cette énergie décolle sur les sites déjà identifiés, la recherche de sites favorables continue. Dernier en date, le golfe du Morbihan.


Ça y est la première hydrolienne sur le site de tests près du pont de pierre à Bordeaux a commencé à produire ses premiers électrons. Cette plate-forme est unique en France, et au moins en Europe. C'est une bonne occasion de tester en grandeur réelle les prototypes et de gagner la bataille de l'innovation. L'hydrolien fluvial a sa place dans le mix énergétique français (et ailleurs aussi), même s'il faut encore le démontrer.

Politique

La Caisse des Dépôts et Consignation va appuyer à hauteur de 10 millions d'euros des projets EnR participatifs, c'est à dire des projets où vous et moi pouvons investir. L'objectif est une multiplication de ces projets (150 attendus) surtout de l'éolien et du solaire.

Méthanisation

100 % du gaz consommé en France produit localement à partir de sources renouvelables, c'est possible. c'est le résultat d'une nouvelle étude de l'ADEME. Il reste encore pas mal de boulot, il faudrait passer de 500 à 8000 méthaniseurs en France, réussir à collecter tous les déchets utilisables, créer une filière de "power-to-gaz" : Transformer l'énergie excédentaire des éoliennes et du solaire pour le transformer en gaz. Cela permettra d'avoir du stockage entre les saisons. Je l'ai dit plusieurs fois, la méthanisation est sous-utilisée en France et est une des clés de la réussite de notre transition énergétique, bien que trop méconnue. Avoir une autonomie gazière sera forcément une des clés de la bonne santé de notre pays.

Déchets

L'objectif doit être de recycler un maximum de déchets et en particulier de plastiques. Dit comme cela, on ne voit pas le problème. Mais cet article d'une chercheuse de l'INRA nous remet les pendules à l'heure. C'est un objectif secondaire, le principal doit bien rester de produire un minimum de déchets. A la lire, le plastique est bien une bombe à retardements dont on ne sait pas encore trop comment elle va nous exploser au nez.


Houlomoteur

Cela fait des semaines que je désespère de vous reparler d'énergie houlomotrice. Mes recherches sur le net m'en donnent enfin l'occasion aujourd'hui. Une usine pilote a été installée à Gibraltar. Et elle vient de batte un record du monde. le nombre d'heures de connexions à un réseau. Et alors ? me direz-vous. cela signifie que l'énergie des vagues est viable, la démonstration est faite. Or, le potentiel est énorme à l'échelle de la planète.



Aimez, Partagez, Commentez

News écolos N°59

News écolos N°59 (octobre 2018) Ce billet régulier a  pour  objectif de partager les actualités et les informations glanées a...