Soyez informés des nouvelles publications par mail

vendredi 29 mars 2019

News écolos N°73




News écolos N°73 (Mars 2019)


Ce billet régulier pour objectif de partager les actualités et les informations glanées au gré de mes recherches sur la toile autour des sujets des énergies renouvelables, de l'environnement, ...

EnRs dans le monde

Je le dis souvent mais peut-être pas avec suffisamment de force. Alors, j'ai décidé d'insister un peu. En Afrique, et ailleurs dans les pays moins riches, l'électrification des populations et en particulier des populations rurales est en cours. Alors j'en conviens certainement pas assez vite, ni pas assez fort, mais c'était un sujet qui était envisagé en termes de projet il y a 5 ans, et qui devient réalité maintenant. Alors, que la terre entière puisse accéder aux mêmes télé-réalités abrutissantes n'est pas en soi une bonne nouvelle, il y a quand même un enjeu clé. Un enfant qui bénéficie de la lumière le soir chez soi peut étudier et faire ses devoirs, sans même parler d'autres avantages liés à la conservation des aliments ou même de communication. Je suis de plus en plus convaincu que la fin de ce siècle sera africaine. Un million de solutions solaires par kits individuels ont déjà été distribués, en particulier au Togo. Au même moment, régulièrement de nouvelles communes ont accès à l'électricité au Cameroun. Vu de notre Europe, ce qui paraît une évidence, se gagne petit à petit.

Hydrogène

Oui, je sais je me répète, encore une fois, mais c'est en martelant les messages qu'on parvient à se faire comprendre, non ? Je ne crois absolument pas (à moins d'un changement radical dans les technologies actuelles, ce qui est toujours possible) à la voiture électrique pour remplacer la globalité du parc automobile actuel, mais plutôt à l'alternative hydrogène qui me semble bien plus pérenne. Audi prévoit de sortir son premier modèle en 2021.

Biomasse

EDF va transformer une centrale au charbon bretonne en centrale biomasse. Le projet est novateur et pourrait faire des émules ailleurs en France ou dans d'autres pays. Je rappelle que la biomasse, bien que controversée, permet de brûler des végétaux (en particulier du bois). Ces centrales émettent du CO2 qui est compensé par la plantation et la pousse de nouveaux arbres. Ces centrales restent des centrales pilotables.
Si on alimente toutes les centrales à fioul et à charbon par de la biomasse, et toutes les centrales à gaz avec du biogaz (issu de la méthanisation), et c'est normalement l'objectif poursuivi d'ici 2030. Nous n'aurons alors plus besoin d'hydrocarbures pour l'électricité, tout ne sera plus qu'énergie renouvelable et nucléaire.

Biogaz

Une association toulousaine a mis au point un système permettant de produire son propre méthane à partir de ses déchets végétaux et de cuisiner avec. Ils promettent 1h30 de cuisine possible tous les 3 jours. On parle alors de microméthanisation. Et hop encore un nouveau mot ;-)

Pétrole

Le plus gros fond souverain du monde, le Norvégien est en passe de se désengager des sociétés d'explorations pétrolières. Outre les 7 milliards et demi de dollars que cela représente, le signal donné aux autres investisseurs ne peut pas être plus parlant. L'âge d'or du pétrole et des hydrocarbures est définitivement derrière nous. Certes, il s'agite encore, tous les jours, les déclarations de l'OPEP, de Trump, de l'AIE, ou de Moscou viennent secouer le marché et le cours du pétrole. Il n'y a pas à se tromper, nous sommes entrés dans une période sans précédent d'instabilité des cours du pétrole.

Nucléaire

On s'en souvient peu, mais le premier accident nucléaire d'importance a eu lieu à Three Miles Island, situé entre New-York et Washington. Même s'il fut de bien moindre importance que Tchernobyl et Fukushima, la déconstruction du site dura 25 ans et coûta 1 milliard de dollars. On "fête" ces jour-ci les 40 ans de cette première alerte.

EMR

Les régions du littoral français se mobilisent pour donner une allure plus ambitieuse à la PPE, la programmation pluriannuelle de l'énergie. Celle-ci, en effet dans la première version rendue publique oublie un peu trop vite les énergies marines renouvelables (EMR). Les régions ont bien compris pourtant l'intérêt de développer ces filières.

Géothermie

Dans la même veine que le paragraphe précédent, des élus se mobilisent pour défendre cette fois le sort jeté à la géothermie profonde par la fameuse PPE. De Rugy dit travailler à une nouvelle version bien plus ambitieuse, de tous les côtés, il est attendu au tournant, et à juste titre.

Eolien

Les éoliennes les plus puissantes de France sont en cours d'installation dans les Landes. D'une hauteur de 200 m en haut de pale, elles ont une puissance de 3 MW. Au total, les 6 devraient générer autour de 50 GWh par an.

Déchets

Depuis le début de l'année, la Chine s'est mise à refuser l'importation de déchets. Résultat : des centaines de villes américaines qui se servaient de l'empire du milieu comme d'un pays décharge, se retrouvent avec leurs déchets sur les bras. Les prix des services de recyclages locaux ont donc explosé, incitant certaines villes à arrêter complètement de recycler. Les déchets sont donc incinérés, ou s'accumulent dans de nouvelles décharges. Les USA ne savent plus quoi faire des rebuts de leur surconsommation....

Aimez, Partagez, Commentez

vendredi 22 mars 2019

News écolos N°72




News écolos N°72 (Mars 2019)


Ce billet régulier pour objectif de partager les actualités et les informations glanées au gré de mes recherches sur la toile autour des sujets des énergies renouvelables, de l'environnement, ...

Solaire

La banque Goldman Sachs prévoit une croissance à deux chiffres pour le photovoltaïque sur les deux prochaines années : + 12 % en 2019 et +10% en 2020. Il est important que la France ne reste pas à la traîne de ce mouvement de fond.

Géothermie

La corne de l'Afrique entend bien profiter à plein du potentiel géothermique de la vallée du rift. Le Kenya a pris une large avance, mais l'Ethiopie, Djibouti et la Tanzanie ne comptent pas être en reste. Les investissements sont encore une fois problématiques mais le développement de cette partie du continent, appuyé par une électrification accélérée par les Enrs pourrait bien rapidement nous surprendre.

Eolien

L'éolien est trop cher ? Six candidats ont déposé récemment leurs dossiers pour le futur parc éolien offshore de Dunkerque. Alors, si les premiers appels d'offres se conclus par des prix oscillants autour de 200 €/MWh, on attend maintenant des prix en dessous de 70 €/MWh. Le parc devrait entrer en service à l'horizon 2022.

Le 14 Mars a vu un record tomber : Ce jour-là 18% de l'électricité consommée en France avait une origine éolienne. Et ce n'est pas juste parce que le vent était bien établi et fort, mais aussi parce que le parc éolien a augmenté de 10% l'année passée.

Ces jours-ci s'est mise à tournée la première éolienne off-shore d'Espagne, c'est déjà en soi une bonne nouvelle, mais une autre l'accompagne. C'est qu'elle est d'un nouveau genre : elle est télescopique. Alors quel est l'intérêt me direz-vous ? C'est simple, elle est beaucoup plus simple à installer et à remorquer jusqu'à sa destination, donc cette phase est moins onéreuse. Il sera interessant de voir sur la durée si ce concept est pertinent.

Hydrogène

Produire de l'hydrogène demande de l'énergie mais aussi une eau très pure. C'est pourquoi le procédé découvert par ces chercheurs américains consistant à produire de l'hydrogène à partir d'eau de mer est une révolution. A suivre.

La pile à combustible est l'objet de nombreuses recherches. Elle est certainement, du moins c'est mon avis bien plus prometteuse pour nos transports que les véhicules électriques (à moins d'une rupture technologique bien entendu). Cependant, recharger et décharger une pile à combustible ne se fait pas sans perte d'énergie. Des chercheurs aux US ont atteint un rendement exceptionnel de 75% : cela signifie qu'ils ont récupéré 75% de l'énergie injectée.

Méthanisation

J'ai trouvé ces deux articles très éclairants sur la tendance de la filière méthanisation en Pays de la Loire d'un côté, et en Normandie de l'autre. Actuellement, en Pays de la Loire, il existe 6 sites qui produisent du méthane. Mais 46 projets sont en attente pour les 3 ou 4 ans à venir, et 60 de plus à un horizon plus lointain. En Normandie, il n'existe encore aucune installation, mais 20 projets débuteront leurs travaux cette année. Il est donc impératif que la future loi énergétique que le gouvernement prépare ne donne pas un coup de frein à ce nécessaire élan (comme cela est redouté aussi pour l'éolien offshore ou pour la géothermie...).

Déchets

Cette mesure sera bientôt effective partout, mais il est notable que certaines villes anticipent la contrainte. Dés le 1er Juin, à Nice, tous les plastiques pourront être jetés dans le bac de recyclage (pots de yaourts, emballages de jambon, tout, tout, tout, y compris les fameuses capsules de café). Remarquons quand même que c'est aussi et surtout pour répondre à une faiblesse des habitants du département dans leur opérations de tri (33kg de déchets triés par an pour une moyenne nationnale à 47 kg). 

Eau

Je termine par un sujet que j'ai peu abordé jusque là mais qui a à mon sens toute sa place ici. L'accès à une eau potable, et l'accès à un assainissement sécurisés. Un tiers de la population mondiale manque du premier, et la moitié du second. Ce qui causerait directement près de 800 000 morts chaque année. Beaucoup de combats sont justes, mais aucun ne me paraît prioritaire face au défi de l'eau.

Aimez, Partagez, Commentez

jeudi 14 mars 2019

News écolos N°71




News écolos N°71 (Mars 2019)


Ce billet régulier pour objectif de partager les actualités et les informations glanées au gré de mes recherches sur la toile autour des sujets des énergies renouvelables, de l'environnement, ...

Solaire

Le photovoltaïque est compétitif en France, ce n'est pas moi qui le dit mais la comission de régulation de l'énergie (la CRE est un peu le gendarme de l'énergie en France). Moins de 100 €/kWh pour les installations en toiture, moins de 50 €/kWh sur les grandes installations au sol que la CRE demande de développer pour faire encore baisser les prix. Elle anticipe aussi que bientôt certaines installations pourront se faire sans aucune aide publique. Le solaire (2% de la production électrique nationale) est sans conteste, la source la plus prometteuse d'énergie dans le monde dans un avenir prôche. 

Eolien

Le Royaume Uni affiche un objectif de 30% de son électricité produite par de l'éolien offshore à l'horizon 2030 ! Les moyens sont clairs, soutenir la filière autant que possible pour qu'elle parvienne à être indépendante de toute aide publique. Garder son leadership mondial, restreindre le renouvellement nucléaire, créer des emplois, tels sont les enjeux derrière cette ambition.

Des élèves ingénieurs travaillent sur un nouveau concept d'éolienne urbaine, à poser en bord de toit. Ne vous attendez pas à trouver une éolienne comme on les voit d'habitude avec ses trois grandes pales mais plutôt un gros paralépipède rectangle posé en haut d'une façade et qui profite des courants ascendants liés à une façade. Le problème énergétique ne passera que par une multiplicité des solutions et des points de production.

Recyclage

On a beaucoup entendu parler du problème de recycler les matériaux composites. Ceux-ci sont utilisés pour les pales d'éoliennes, mais dans une foultitude d'autres applications. Une équipe italienne travaille actuellement sur une filière complète de la séparation mécanique de ces matériaux jusqu'à la réutilisation. Le défi est important, 80 000 tonnes de matériaux composites seront à recycler chaque année en 2025. Mais les solutions émergent.

97% des bouteilles plastiques utilisées en Norvège sont recyclées !!! La qualité de ce qui est récupéré est tellement importante, que le plastique peut être réutilisé pour produire de nouvelles bouteilles, jusqu'à 50 fois ! A la clé, un système où le contenant est ni plus ni moins que consigné, et des taxes sur les producteurs de plastiques, drastiquement baissées si le système produit un recylcage de plus de 95%, ce qui est bien le cas. Il faut s'en inspirer de manière urgente, en France

EnR

J'en ai déjà beaucoup parlé ici, mais j'adore l'idée : une membrane flotte et oscille dans le courant d'une rivière ou de la mer.et tire de cette énergie cinétique, de l'électricité. Un courant faible suffit, contrairement aux autres grosses installations hydroliennes. Le concept arrive à maturité pré-industrielle et devrait commencer à être commercialiser fin 2019. Ce qui est remarquable, c'est que les concepteurs annoncent un prix de l'électricité aux alentours de 150 €/kWh, avant que la production en série ne permette de diminuer drastiquement ce prix (l'idéal serait de le diviser par trois, pour représenter un vrai complément au vent et au soleil). Cette hydrolienne ne ressemble à rien d'autre et les recherches ont été financées à 95% sur fonds privés !

Shell a affiché son ambition : devenir le plus grand acteur électrique mondial d'ici à dans dix ans. A cela, je vois deux choses à remarquer. premièrement, les majors qui sont au coeur de l'industrie pérolière constatent le peu d'avenir de la filière et donc s'engagent ailleurs. La deuxième est que la capacité d'investissement de ces monstres est énorme et devrait donc alimenter en fonds la recherche. Donc à la fois cela me conforte dans mon analyse et me rend (un peu plus) optimiste pour la suite. 

Nucléaire

On entend souvent qu'à la suite de Fukushima, les normes de sécurité des centrales nucléaires ont beaucoup évolué. C'est vrai, mais huit ans après la catastrophe japonnaise, très peu de ces normes sont mises en place. La plupart des mesures attendront la fin de la mise en place du grand carénage, les diesels d'ultimes secours seront mis en place fin 2020, et le centre de crise bunkerisé ne sera pas présent sur tous les sites avant 2024. On peut donc encore un peu patienter avant d'être rassuré par le niveau de sécurité de nos centrales nucléaires.

Hydrogène

Enfin ça bouge côté français sur le sujet. Michelin et Faurécia s'allient avec en tête de créer un leader mondial des piles à combustibles. Il y a tant à gagner à se positionner en premier sur ces marchés à fort potentiel.

Politique

Le gouvernement sent la pression monter. 120 députés de tous bords confondus lui ont adressé un appel à être ambitieux sur la future loi énergie. Le Sénat aussi se mobilise au travers d'un groupe de 70 élus dans la pourtant très conservatrice assemblée. Peut-être suis-je trop optimiste ou idéaliste, mais je me dis que les différentes mobilisations (l'affaire du siècle, les marches pour le climat, ...) ont ouvert les oreilles de nos représentants législatifs, à défaut de celles de l'exécutif... J'espère que cela n'engendrera pas, à nouveau une cruelle désillusion.
Aimez, Partagez, Commentez

lundi 4 mars 2019

News écolos N°70




News écolos N°70 (Mars 2019)


Ce billet régulier pour objectif de partager les actualités et les informations glanées au gré de mes recherches sur la toile autour des sujets des énergies renouvelables, de l'environnement, ...

Stockage

C'est peut-être le concept le plus prometteur."Le soleil dans une boite". Du silicium est chauffé  par un éxcédent d'énergie et stocké dans une enceinte parfaitement isolée, sans aucune déperdition. Quand on a besoin d'énergie, on fait circuler ce silicium chaud dont le rayonnement est récupéré par des celulles photovoltaïques. Les coûts seraient inférieurs aux fameuses STEP ou même aux batteries ion-Lithium. Le MIT à l'origine de cette technologie travaille encore dessus, et une généralisation à grande échelle est encore lointaine, mais envisageable.

Solaire

Utiliser des sites délaissés est la meilleure façon d'implanter des centrales solaires au sol. Dans ce nouvel exemple, c'est une ancienne carrière, devenue une friche depuis 2000 qui va être exploitée. Dans celui-ci, c'est une ancienne décharge industrielle qui va être recouverte.

BEPOS, kesako ? Ce sont les bâtiments à énergie positive. D'ici à 2020, tout nouveau bâtiment, qu'il soit d'habitation ou tertiaire devra être BEPOS pour obtenir son permis de construire. Les professionnels du bâtiment s'agitent dans tous les sens, en particulier sur le solaire pour parvenir à fournir des solutions. Et comme le précise judicieusement l'article, il sera forcément nécessaire d'équiper aussi les façades.

Cet article rappelle la nécessité de trouver des terrains disponibles pour implanter de nouvelles centrales solaires. Vieille rengaine, cependant, il permet aussi un mettre en lumière un chiffre important : en 2010, il fallait 3 hectares pour 1 MW solaire, aujourd'hui, il n'en faut plus qu'un !!!

EnRs dans le monde

Pour accélérer l'électrification, le gouvernement togolais subventionne l'achat de kits solaires destinés aux régions non connectées au réseau. Le continent vit une vraie révolution.

Hydrogène

C'est au tour de chercheurs belges de présenter un panneau solaire capable de produire 250 l d'hydrogène à partir de la vapeur d'eau contenue dans l'air par jour.

Air Liquide a choisi le Canada, pays déjà très impliqué dans le développement de ce vecteur énergétique pour y implanter sa première usine grande échelle d'hydrogène décarbonné par électrolyse, l'électricité sera fournie par des EnRs.

EnR

Voilà un sondage qui remet les pendules à l'heure. Oui les Français ont massivement une image positive des EnRs (77% pour les éoliennes). C'est bien de temps en temps des chiffres en face de certains récalcitrants qui font beaucoup de bruit. Cela permet de contrer certaines fake-news.

En France, nous disposons de territoires qui ne sont pas reliés au réseau national. La comission de régulation de l'énergie vient d'autoriser le débloquage de près de 500 Millions € pour faciliter la transition énergétique de ces lointains bouts de France. Cela devrait permettre d'économiser 1,7 milliards € et 880 GWh/ an d'énergie. Que n'y avait-on pensé avant ? Je suis convaincu que la tranistion énergétique est une source d'économies formidable.

Géothermie

Le gouvernement a décidé de stopper les aides pour tout nouveau projet de production d'électricité par géothermie profonde. C'est à la fois choquant et parfaitement incompréhensible. Cette source d'énergie a pourtant toute sa place à prendre dans le futur mix énergétique et présente d'énormes avantages.
Aimez, Partagez, Commentez

News écolos N°80

News écolos N°80  (Juin 2019) Ce billet  régulier  a  pour  objectif de partager les actualités et les informations glanées a...