Soyez informés des nouvelles publications par mail

lundi 5 juin 2017

News écolos N°20


News écolos N°20

Ce billet régulier a pour objectif de partager les actualités et les informations glanées au gré de mes recherches sur la toile autour des sujets des énergies renouvelables, de l'environnement, ...

Microgrid

C'est quoi encore ce nouveau mot ? Alors vous avez peut-être déjà entendu parler des smartgrids. Ces derniers sont des réseaux intelligents qui répartissent la production d'électricité intelligemment en fonction des besoins. Dans cet article, on nous explique comment une expérience est menée à New York pour partager des surplus d'énergie produite par des immeubles équipés de panneaux photovoltaïques avec les voisins d'en face et ce sans intermédiaire.

Energie osmotique

Contrairement à ce qui est dit dans l'article d'Europe 1, l'énergie osmotique n'est pas une découverte. Il existe même déjà une usine qui produit de l'électricité en Norvège depuis 2009. Non, la nouveauté est que les rendements obtenus en combinant plusieurs méthodes pourraient être exceptionnels si on en croit les chercheurs de l'université de Pennsylvanie. En me fondant sur l'expérience norvégienne, j'avais un peu délaissé le sujet osmotique, je vous promets de m'y intéresser d'un peu plus près. D'une part les potentiels affichés sont simplement énormes, d'autre part parce que c'est une énergie renouvelable non intermittente (Ben non, il ne va pas falloir monter une centrale au charbon à chaque fois qu'on va poser une éolienne... on a d'autres solutions), et enfin parce que la France possède 4 grandes embouchures de fleuves (pour ne parler que des 4 plus grands) et donc un potentiel hallucinant.

Stockage de l'énergie

Entendons nous bien, je n'ai jamais prétendu que l'intermittence des deux plus importantes énergies renouvelables (éolien et solaire) ne posait pas un problème. En revanche, cela m'irrite qu'on en fasse un argument irréfutable contre les ENRs en général. Je sais, je le dis à chaque fois... Peux pas m'en empêcher. ;-). Il y a des gens qui travaillent sur le stockage de l'énergie et qui trouvent des solutions efficaces et peu chères (articles News écolos n° 2, 12, 15...). L'article du jour décrit un système de stockage en profitant de l'énergie de gravitation. Le principe est simple : des blocs de béton de plusieurs centaines de tonnes plongés dans la mer. On les laisse couler quand on a besoin d'énergie et on les remonte quand on a un surplus. Cette technique semble avoir des rendements impressionnants en termes énergétiques. A explorer donc malgré les quelques inconvénients : pour bien faire,il faut au moins 2000 mètres de fond et donc toutes les contraintes que cela génère (résistance des matériaux, ...).

Energie solaire

Une expérience "solaire lacustre" autrement dit des panneaux solaires flottants sur un plan d'eau va être lancée en Alsace, comme cela se fait déjà au Japon.

Vous aimeriez vous équiper en solaire mais votre toit est mal orienté. Un brise soleil photovoltaïque est peut-être la solution.

Biomasse / Biogaz

Depuis longtemps déjà, on parle de récupérer les gaz qui se forment dans les décharges. Cet article montre une solution simple et peu onéreuse pour produire du biogaz. Enfin une exploitation des tonnes de méthanes qui jusque là filaient vers l'atmosphère ou bien encore étaient brûlées en torchères.

Réchauffement climatique

On va tous souffrir d'une manière ou d'une autre du réchauffement climatique, mais les citadins peut-être un peu plus en faisant face à une augmentation de la température supérieure au reste du territoire de près de 3 degrés. C'est ce qu'explique en détail cet article. La faute aux îlots de chaleur urbains. Le béton et le métal dont nous sommes entourés en ville ne permettent pas de renvoyer vers l'atmosphère la chaleur mais l'accumule au contraire. La seule solution à cela et cela ne peut être que partiel c'est de végétaliser au maximum nos villes. Une expérience à Grenoble est en cours pour ajouter du vert à une des villes les plus chaudes de France.

Déchets

A tous ceux qui se demandent à quoi sert le recyclage, cet article remet les idées en place : le recyclage permet d'économiser la production de 18 réacteurs nucléaires, ou 5% des émissions de CO2, ou bien encore 80% de la consommation électrique des ménages français. Je trouve cette étude encourageante voire motivante. Un geste simple de recyclage est utile, très utile, allons plus loin.

Eolien

Aux Pays-Bas, un gigantesque parc éolien marin vient d'ouvrir avec pas moins de 150 machines de 4 MW chacune...Ce qui en fait un des plus grands parcs éoliens en Europe.

News écolos N°55

News écolos N°55 (juillet 2018) Ce billet régulier a pour objectif de partager les actualités et les informations gla...