Soyez informés des nouvelles publications par mail

mardi 25 juillet 2017

News écolos N°26




News écolos N°26 (juillet 2017)

Ce billet régulier a pour objectif de partager les actualités et les informations glanées au gré de mes recherches sur la toile autour des sujets des énergies renouvelables, de l'environnement, ...

Hydroélectricité

Avec des conditions plus avantageuses qu'avant, la petite hydroélectricité (re-)monte en puissance et les grands groupes industriels d'énergie s'y intéressent de nouveau. On l'oublie (trop) souvent mais l'hydroélectricité est la première des énergies renouvelables en France comme dans le monde et elle n'est pas intermittente.

Solaire

Un premier supermarché à énergie positive en Suisse. Depuis le temps que je rêve qu'on aménage les toits de ces temples de la consommation qui :
1. Ont besoin de beaucoup d'énergie (frigos, lumière, ...)
2. Ont principalement ces besoins le jour, quand les gens font leurs courses
3. Représentent des surface immenses
Dans le cas présent, toute la conception a été pensée pour optimiser les consommations d'énergies ce qui permet de produire 113 % de l'énergie nécessaire !!!

L'Inde est le troisième émetteur de CO2 en quantité brute et fait face à de nombreux et catastrophiques épisodes de pollution. Mais ils bougent. Cela peut paraître anecdotique, mais équiper un train de panneaux solaires quand on connaît l'importance de ce moyen de transport et sa vétusté dans ce pays, cela me fait dire : "Ça y est, ils ont enclenché la première sur la réduction de leur production de CO2...et c'est bien." 

Pollutions

Une étude récemment publiée estime à 8 Milliards de tonnes, le poids de la production de plastiques depuis les années 1950. Et on en produit environ 400 Millions de tonnes par an. Moi, cela me donne le vertige. Peu sont recyclés, aucun n'est biodégradable, et beaucoup se retrouvent dans la nature et les océans. Encore une petite bombe à retardements sous nos yeux. Il devient urgent 1 de nettoyer au maximum la nature de ces déchets, 2 de trouver un ou des moyens de les éliminer, 3 de trouver des moyens d'optimiser le recyclage, 4 de produire des plastiques biodégradables. Pas de "YAKAFOKON" dans mon message, juste relayer l'information pour prise de conscience du plus grand nombre de l'étendue du problème. Seule une pression suffisamment importante de l'opinion publique sur ce sujet comme sur d'autres peut amener nos dirigeants à prendre les bonnes décisions.

Eolien

Encore un article sur le retard de l'éolien offshore en France, me direz-vous ? Certes, mais si j'en parle aujourd'hui, c'est qu'il contient une petite pépite, une première mondiale ! 3 des 4 nouveaux parcs éoliens prévus en Allemagne se passeront TOTALEMENT de subventions publiques et vendront leur électricité au prix du marché. Cette évolution est naturelle : l'Etat met la main à la poche un moment pour aider à structurer une filière industrielle, qui finit par prendre son envol seule. La CSPE que nous payons tous est l'un des principaux arguments des antis... Il va leur falloir en trouver un autre.

Un autre argument anti-éolien en passe de devenir obsolète est la mortalité des oiseaux causée par les machines. La LPO, association de référence sur la défense de nos amis ailés a estimé que la mortalité était très variable et allait de 0,3 à 18 oiseaux morts par an et par éolienne. J'en entends déjà hurler que c'est énorme et qu'il faut que cela cesse. Alors les choses sont à mettre en perspective. Une étude néerlandaise citée dans l'article parle de entre 160 et 217 oiseaux morts par km de ligne à haute tension. Ça fait du bien un peu de factuel. Il n'y a pas d'études à ma connaissance concernant la mort d'oiseaux provoquée par la simple présence de bâtiments..
J'en profite aussi pour rappeler ceci : On entend beaucoup de critiques sur la pollution visuelle des éoliennes. Il y a quelques années de cela déjà, j'ai cherché à savoir combien de pylônes à haute tension étaient installés en France, ça n'a pas été une sinécure, google ne savait pas, mais j'ai fini par trouver une estimation qui tournerait aux alentours de 400 000, pour 10 000 éoliennes...Certes les pylônes sont moins hauts (pas tous) et ne tournent pas, mais ils ont des câbles qui prolongent leur emprise et qui génèrent un puissant électromagnétisme, des risques importants en cas de chute, etc...
De la perspective, de la perspective....

Hydrogène

Savez-vous quel est le moyen de transport le plus utilisé dans le monde ? Question piège... c'est l'ascenseur. Otis, un des leaders sur ce marché vient de tester avec succès une machine qui fonctionne à l'hydrogène. Si j'en parle ici c'est que je ne me lasse pas de découvrir que ça bouge dans tous les pans de l'économie, même les plus insoupçonnables. La dynamique est lancée, tout le monde se jette dans la recherche pour être plus vertueux en termes de consommation d'énergie. Bien entendu, cela prendra encore pas mal de temps pour toutes ces nouvelles technologies pour être matures, pour s'industrialiser et enfin pour se répandre (et sur cette dernière étape, cela demandera aussi beaucoup d'argent bien sûr) mais on tient le bon bout.

Biomasse

J'en parle (sûrement trop) peu, alors j'ai décidé de me rattraper aujourd'hui au travers d'un exemple. Chartres va ouvrir à l'horizon fin 2018 une nouvelle centrale biomasse cogénération. C'est loin d'être un cas isolé en France. Pour vous donner une idée chiffrée, à elle seule, elle va générer autant d'électricité que 10 éoliennes, sans parler de la chaleur, et ceci en continu. Le potentiel de ces types d'énergies est trop méconnu et sous-estimé. Mais chaque initiative locale apporte sa pierre à l'édifice d'un mix énergétique décarbonné.

Aimez, Partagez, Commentez

mardi 18 juillet 2017

News écolos N°25


News écolos N°25 (juillet 2017)

Ce billet régulier a pour objectif de partager les actualités et les informations glanées au gré de mes recherches sur la toile autour des sujets des énergies renouvelables, de l'environnement, ...

Solaire

Je fais partie de ceux qui en rêvent depuis longtemps. Elle arrive officiellement, la voiture électrique solaire. 800 kms d'autonomie... ça fait rêver pour une voiture électrique. Et le constructeur annonce 40 km d'autonomie par heure de recharge...pour un début... je trouve cela prometteur...
Je suis convaincu que d'ici à 20 ans grand maximum, ces voitures électriques solaires se seront généralisées, parce que combinées à des routes qui permettront de recharger nos voitures par induction, elles représenteront la solution ultime pour se dégager du pétrole dans les transports, d'une part. Et d'autre part, l'énergie emmagasinée dans les batteries des voitures fera partie de la solution pour régler la question de l'intermittence de certaines des ENR.

Eolien

L'éolien, comme je le dis et le répète quasiment à chaque post ici poursuit son implantation partout dans le monde. De nombreux chercheurs envisagent quelle pourrait être le visage de l'énergie du vent de demain. Entre éolienne volante à de très hautes altitudes, éolienne géante, couplée à un système de stockage sous-marin ou circulaire, on ne manque pas d'idées pour gagner en productivité. La  seule différence avec cinq ans en arrière ? Le marché de l'éolien a démontré qu'il pouvait être énorme et donc les études sont maintenant financées.

Politique

Certains d'entre vous pourraient imaginer que Challenges n'est pas ma lecture préférée. Ce n'est pas faux, mais je le lis quand même... Et je termine souvent assez énervé. Voici deux exemples d'agacements :
  • Le premier article parle de l'annonce de fermeture de 17 réacteurs nucléaires. Exemple typique d'article ultra partisan et démagogique. Certes, remplacer le nucléaire coûtera extrêmement cher, mais ce qu'il ne faut pas oublier c'est que le conserver coûtera encore plus cher (environ 2 fois)...Une bien belle tranche de mauvaise foi.
  • Le deuxième article est d'un genre différent et parle de l'annonce du ministre de la transition écologique de l'interdiction des voitures thermiques en 2040. L'auteur s'appuie sur des prévisions à horizon 2030, pour conclure de l'impossibilité  de l'annonce en 2040. En fait l'article est juste là pour faire place à de la mauvaise humeur mais jamais étayée et sans rien dire...Le marché des voitures électriques pèse moins de 1% actuellement, en 2030, d'après l'étude citée, il devrait représenter 10%, et donc en 2040, ne plus avoir le droit de vendre une voiture électrique serait utopiste ? Compte-tenu de l'état du marché du pétrole en 2040 (je rappelle que l'IFP qui sont les plus optimistes, prévoit une envolée des prix autour de 2030), on se demande où est l'utopie ? Ignorance, et bêtise ne devraient être pas les bases de la rédaction d'un article. 
  • Je signale aussi au passage "l'excellent" site Contrepoints.org (et puis non je ne mets pas le lien, il ne faut pas déconner quand même). C'est assez instructif, c'est le premier site que je consulte dans lequel le taux d'inexactitudes, de mauvaise foi, voire de contre-vérités est aussi élevé. L'acrimonie, l'amertume et l'agressivité des commentaires postés n'ont d'égal que le pauvre niveau de français et d'orthographe (pour ce dernier point, cela reste une constante assez invariable sur le net). J'ai bien essayé de poster une fois un commentaire, il devait être trop factuel, et étayé, il n'a jamais été publié...Ah, sacré droit de la presse, je regrette parfois quand même un peu de ne pas être un hacker. 

Stockage

On peut aimer (ou pas) Elon Musk, mais on ne peut pas lui retirer qu'il a des projets fous. D'ici la fin de l'année (c'est aussi ça qui me plait dans la démarche, on est sur des temps courts, à comparer à la dizaine d'année qu'il aura fallu pour construire l'EPR...), il va installer un puissant système de stockage d'électricité en Australie, pour enfin réussir à stabiliser le réseau et éviter les pannes géantes comme il s'en produit trop souvent de l'autre côté de la Terre.
 
Par ailleurs, il a dévoilé son plan pour alimenter tous les USA en énergie électrique. Il lui faut "juste" un territoire carré de 100 miles de côté, il y met des PV, des batteries, et le tour est joué...
 

Energies / recherche

Produire du méthane, à partir de CO2 et d'un peu de lumière solaire ? Oui c'est possible, c'est en tout cas ce qu'affirment des chercheurs français. cela reste de la recherche fondamentale, mais quel résultat extraordinaire !!! Le mot clé est le biomimétisme. Ils ont reproduit le mécanisme qui se produit au niveau des globules rouges... La nature possède toutes les clés, il nous suffit juste de savoir observer pour les trouver.
 
Autre nouvelle avancée en termes de recherche est un catalyseur peu cher ET efficace pour l'électrolyse de l'eau qui je le rappelle est le meilleur moyen de convertir de l'énergie en hydrogène et inversement. c'est avec ce genre d'avancées que le marché du stockage d'énergie sous forme d'hydrogène pourrait décoller. L'ironie du truc, c'est que le nanomatériau en question les pérovskites est mentionné pour le moment principalement pour créer une nouvelle génération de panneaux photovoltaïques...

Aimez, Partagez, Commentez

vendredi 7 juillet 2017

News écolos N°24


News écolos N°24 (juillet 2017)

Ce billet régulier a pour objectif de partager les actualités et les informations glanées au gré de mes recherches sur la toile autour des sujets des énergies renouvelables, de l'environnement, ...

Stockage

On entend et lit tout mais surtout n'importe quoi sur au sujet du stockage de l'énergie et en particulier pour contrer le solaire et l'éolien et leur intermittence. Enfin, les premières études sérieuses sortent, et elles sont concordantes, et de plus étayées par les expériences réelles de territoires où le solaire et l'éolien sont prépondérants. Leurs conclusions sont claires : On sait intégrer 40% d'énergie renouvelable intermittente sans stockage, sans aucun problème. Et avec un stockage de 10 heures par jour, on sait monter beaucoup plus haut (95%...)

Eolien

Je parlais récemment d'éoliennes géantes. J'étais encore bien loin du compte. Des recherches sont actuellement faites pour créer des éoliennes de 50 MW, plus hautes que l'empire state building. En une rotation, elles pourraient alimenter 50 000 foyers...Par comparaison, la plus grande (et donc la plus puissante) éolienne existante est de 8MW soit presque 6 fois moins. On nous promet cela pour 2025... demain...quel intérêt ? Disposer d'éoliennes plus puissantes permet d'en réduire le nombre... tout simplement...Avec 3000 de ces monstres géants aux abords de nos côtes, nous n'aurions plus besoin d'aucune autre source d'énergie...

L'éolien flottant commence à prendre corps. Pour rappel, l'éolien offshore (c'est à dire en mer) peut être posé sur le fond (si celui-ci n'est pas trop bas) ou flottant. Cette dernière technique permet de disposer des éoliennes à peu près n'importe où, et en particulier un peu plus loin des côtes, là où les vents sont plus forts et plus établis. L'Ecosse en met en service cet été, mais la France n'est pas loin derrière...

ENR

La question du coût des énergies renouvelables fait débat, et celui-ci est de plus en plus vif. Cet article remet en place quelques idées au delà des projections forcément un peu hasardeuses à 10, 20 ou 30 ans alors que les principaux progrès attendus doivent venir de ruptures technologiques. 

EMR

La puissance de la houle est considérable. Une nouvelle étude estime son potentiel récupérable à 10 % des besoins électriques mondiaux !!! Rappelez-vous, quand on parle énergies renouvelables, on pense toujours éolien et solaire. Mais ce que nous réserve l'avenir est un mélange bien plus riche que cela. Hydroélectricité (on l'oublie mais c'est et de très très loin , l'ENR la plus productive aujourd'hui dans le monde), géothermie (continue, stable et en plein boum), biogaz / biomasse (avec l'idée de transformer des déchets en ressources), mais aussi l'énergie osmotique (ça je suis certain qu'on va rapidement en entendre parler), l'hydrolien (peut-être avec un potentiel moins important que pour les autres, mais continue), l'houlomoteur, ....

Biogaz

Justement un exemple de production électrique par le biogaz aux Antilles. Nos décharges produisent du méthane, il "suffit" de le récupérer, de le brûler et hop on produit de l'électricité. 

Politique

Le plan climat de Nicolas Hulot, nouveau ministre de la transition écologique vient de sortir. Revue de détail : 


  • Eliminer les passoires énergétiques dans les 10 ans
    • C'est indispensable. 4 milliards pour parvenir à cet objectif, c'est bien, mais est-ce assez ? Je crois fermement que TOUS les logements devraient être audités, afin d'identifier les priorités. Une sorte de recensement énergétique de l'habitat. J'imagine même certains moyens assez simples pour cela : Analyse des consommations électriques ou de gaz...
  • Interdire les explorations pour les hydrocarbures, on n'en attendait pas moins de Nicolas. Je crains toujours qu'un changement de majorité  ne remette ce principe en cause
  • Interdire les voitures diesel et essence en 2040. Cette mesure a choqué, elle me fait sourire, certains pays vont appliquer cette interdiction avant la fin de la décennie. Et en 2040, il y a fort à parier que cela aura fait belle lurette que plus personne n'aura encore les moyens de remplir son réservoir d'essence...
  • Augmenter les primes pour les plus démunis pour remplacer les véhicules anciens par d'autres plus vertueux. C'est parfait, mais l'aide sera-t-elle suffisante pour un vrai critère d'achat ?
  • Sur le reste et dans sa globalité, ce plan climat nous laisse un peu sur notre faim. Il a été présenté trop vite et manque un peu de fond. 

Aimez, Partagez, Commentez

News écolos N°59

News écolos N°59 (octobre 2018) Ce billet régulier a  pour  objectif de partager les actualités et les informations glanées a...