Soyez informés des nouvelles publications par mail

vendredi 19 janvier 2018

News écolos N°46


News écolos N°46 (janvier 2018)



Ce billet régulier a pour objectif de partager les actualités et les informations glanées au gré de mes recherches sur la toile autour des sujets des énergies renouvelables, de l'environnement, ...

Solaire

Une initiative qui de loin n'a l'air de rien, mais qui me paraît être ultra-positive. Une association de paysans bretons a négocié avec un installateur photovoltaïque une convention permettant des tarifs groupés donc plus avantageux. Voilà de quoi booster le nombre d'installations solaires chez les agriculteurs de la région. Je suis convaincu que le monde paysan, détenteur d'un foncier important et connaissant des difficultés financières a tout à gagner à entrer pleinement dans la transition énergétique.

En plein CES, on parle de tout un tas de choses extraordinaires. J'ai retenu, et je ne suis pas le seul, un objet qui préfigure à mon sens ce qui va se passer demain. Ce nouveau panneau photovoltaïque s'appelle supersola, ne nécessite aucune installation, a été développé par un ingénieur néerlandais, coûte 300 €, se branche sur une prise de courant, permettrait de gagner entre 10 et 15% sur sa facture d'électricité, et on pourrait en brancher 10 ou 15 en série ! Oui dit comme ça, ça peut faire rêver. Je suis impatient de connaître les premiers retours.

Eolien

Le gouvernement vient de sortir une série de propositions afin de rendre l'installation des éoliennes plus fluide. Aujourd'hui, un projet éolien met entre 7 et 9 neuf pour sortir de terre, entre 3 et 4 ans en Allemagne, il est nécessaire de lever tous les freins.

Le Figaro semble découvrir les éoliennes à axe vertical, voilà bien longtemps qu'elles existent. Mais si j'en parle aujourd'hui, c'est que je crois que le mix énergétique global devra aussi passer par un mix éolien, des petites, des moyennes, des grosses, avec axe vertical ou bien horizontal. Des éoliennes, en ville, dans les campagnes, dans les endroits isolés, en mer. On est à l'heure actuelle certainement trop fixés sur le modèle d'installations industrielles d'éoliennes géantes.

EnRs dans le monde

Maurice n'est pas seulement une île paradisiaque de l'océan indien, ni même l'un des pays les plus pauvres au monde, mais c'est aussi une nation qui prend à bras le corps la problématique énergétique. Les investissements semblent importants mais c'est à mon avis le meilleur moyen de s'assurer un meilleur avenir.

L'IRENA (l'agence internationale des énergies renouvelables) vient de sortir une étude qui prédit une chute du coût des énergies renouvelables (solaire, et éolien bien sûr mais aussi biomasse,  géothermie, ...) pour parvenir en fonction des technologies et des lieux de production entre 30 et 100 $/MWh à l'horizon 2020. Certaines devraient même descendre bien en dessous dans les 2 ans à venir. A comparer donc au coût des énergies fossiles (gaz, pétrole, charbon) entre 50 et 170 $/MWh. Ces études à répétition vont finir par assécher les investissements dans les hydrocarbures pour alimenter ceux dans les EnRs, ce qui devrait accélérer encore le mouvement. En revanche, d'ici à penser que cela précipite le pic pétrolier, il n'y a qu'un pas. Et je ne suis pas le seul à le craindre.

Les coûts des EnRs baissent et pourtant les investissements augmentent. Résultat, les capacités installées ont augmenté de 160 GW en 2016 d'après une étude d'une filiale de Bloomberg. Si on ajoute à cela que pour 36%, elles l'ont été en Chine, et que 98 GW sont constituées de solaire, on a une bonne image de la tendance actuelle : Le solaire est en passe de s'imposer, et le géant chinois prend toute sa place dans la transition énergétique.

Déchets

Le tri n'est chez nous pas encore d'assez bonne qualité. Ce n'est malheureusement pas une surprise, mais certaines communes de France ont trouvé des solutions. Les citoyens sont incités financièrement sous forme de bonus/malus en fonction du nombre de fois où ils sortent leur poubelle. Et cela marche. S'il faut en passer par là, alors...

Il y a quelques semaines, je vous parlais d'une poubelle flottante pour aspirer les détritus dans les zones portuaires. Le "Jellyfishbot" semble pouvoir lui faire de la concurrence. Ce dernier est en effet mobile, et serait capable d'absorber aussi des hydrocarbures. Il ne manque plus à mon avis qu'il soit complètement autonome, et on aura alors une solution vraiment performante.

Biogaz

Tous les jours, la presse locale se fait l'écho des dizaines de projets de constructions de méthaniseurs qui sont en cours dans le pays. J'en ai sélectionné un aujourd'hui parce qu'il me semble assez représentatif. Une dizaine d'agriculteurs se sont associés pour réaliser cet investissement. Une unité de méthanisation produit 365 jours par an, 24 heures sur 24. Elle permet de valoriser des déchets dont le traitement était jusque là coûteux, elle produit de la chaleur (utilisée pour alimenter des séchoirs et/ou des serres) et de l'électricité. Enfin, elle permet aux agriculteurs de récupérer un engrais gratuit et de bonne qualité. Le complément financier apporté par ces unités de méthanisation n'est pas non plus négligeable en ces temps de crises pour nos agriculteurs. Qu'est-ce qu'on attend pour généraliser ??

Climat

2015, 2016, 2017 ont été les 3 années les plus chaudes jamais enregistrées. 17 des 18 années les plus chaudes jamais enregistrées l'ont été au XXIème siècle. Qu'ajouter d'autre ?

Aimez, Partagez, Commentez

News écolos N°53

News écolos N°53 (juin 2018) Ce billet régulier a pour objectif de partager les actualités et les informations glan...